Connectez-vous S'inscrire
Newsletter
Facebook

Boutique2Mode



Génération colette

Colette devrait définitivement fermer ses portes le 20 décembre prochain, tout simplement parce que Colette Roussaux arrive à l'âge où il est temps de prendre son temps, or « colette ne peut exister sans Colette ».


Une décision de bon sens, qui nous rappelle que souvent, une boutique qui obtient de bons résultats est fortement imprégnée par la personnalité de son créateur. On pourrait même dire « de ses créateurs », tant la notion de modèles et d’objets créateurs à forte identité était mise en avant, jusqu’à devenir l’essence même de l’enseigne, pour ne pas dire l’âme. De telles boutiques deviennent vite emblématiques d’un quartier ou d’une ville. Dans le cas de colette la résonnance était internationale, Paris et talent de Colette et de sa fille Sarah oblige, sans compter le travail de l’équipe (120 salariés). L’avènement des réseaux sociaux aura amplifié le phénomène ces dernières années, au point que les plus grandes marques se bousculaient pour « entrer chez colette ». Louis Vuitton, Dior, Yves Saint-Laurent (possible repreneur de l’emplacement), … tous jouaient des coudes pour côtoyer les créateurs et les créations pointues sélectionnés par l’emblématique « dame de la rue Saint-Honoré ». Et pourtant, le pari était loin d’être gagné il y a 20 ans, lorsque Colette et Sarah décident d’investir ce quartier atone, plus orienté courses alimentaires de mère de famille, que shopping vs La Parisienne. 

A une époque où on ne jurait que par « l’emplacement », colette et tant d’autres boutiques en France démontraient que « l’identité d'une boutique, ce qui en fait son individualité et sa singularité » est à même de séduire nombre de clients. Et mieux encore, des followers, pas seulement virtuels…, une véritable communauté internationale, pour ne pas dire une génération colette. 

L'ADN des boutiques qui défient la crise

La Success Story Colette rappelle que les détaillants multimarques ont toujours une place de choix dans la distribution de mode. Et que la clef de la réussite se trouve aussi dans l'ADN de votre boutique. 
Des ADN que nous avons justement décrypté dans Boutique2Mode n°27
Abonnez-vous à Boutique2Mode et recevez gratuitement ce numéro, ainsi que notre prochain magazine qui déniche le secret des boutiques qui cartonnent
 
Mercredi 12 Juillet 2017
Philippe MAUREL


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Novembre 2017 - 10:52 Octobre rouge !

Mardi 7 Novembre 2017 - 17:58 Les soldes bientôt réduits à 4 semaines ? €