Connectez-vous S'inscrire
Boutique2Mode

Mois de mars catastrophique pour l'équipement de la personne

La Fédération Procos vient de publier les résultats du premier trimestre pour le commerce spécialisé. L'activité apparaît en nette baisse, et notamment l'équipement de la personne, victime des aléas météorologiques.


La fréquentation en boutique a lourdement chuté au mois de mars.
La fréquentation en boutique a lourdement chuté au mois de mars.
Alors que 2017 avait laissé entrevoir un espoir de reprise, en mettant notamment fin à dix années consécutives de diminution du chiffre d'affaires dans le secteur de la mode, les premiers chiffres de 2018 n'augurent rien de bon pour le moment. Dès le mois de janvier, l'Institut Français de la Mode dévoilait ainsi une baisse du chiffre d'affaires de 5% dans l'habillement, révélateur du désintérêt croissant du consommateur pour les soldes. 

Le chiffre d'affaires du marché de l'habillement a plongé de 5% au mois de janvier 2018

Aujourd'hui, c'est au tour de la Fédération Procos d'établir son bilan du commerce spécialisé (grandes chaînes) pour le premier trimestre de cette année. Et les chiffres ne sont pas meilleurs. Le mois de mars notamment a été particulièrement chaotique, en raison une nouvelle fois du facteur météo. "L'équipement de la personne subit à nouveau des phénomènes météorologiques importants qui impactent fortement l’activité du mois (- 7 %)", analyse ainsi Procos. Le mois de mars a en effet été perturbé par des épisodes neigeux et des températures régulièrement plus basse que durant le mois de janvier, ce qui n'a pas encouragé le déplacement en boutique. L‘observatoire Procos/Stakr fait d'ailleurs état d'une chute de 7,7 % de la fréquentation des magasins au cours de la période.

Baisse généralisée du commerce

Si l'équipement de la personne est particulièrement affecté par ce début d'année maussade, la dynamique est la même lorsque l'on observe les chiffres tous secteurs d'activités confondus. "En cumul trimestriel, ce mois de mars maussade confirme un premier trimestre très médiocre qui se termine à - 3,2 % (1er trimestre 2017 également négatif à - 1,4 %). L’activité cumulée est négative à la fois en centre-ville (- 4,6 % en moyenne) et en périphérie (- 2,4 %). Ceux sont les moyennes surfaces de périphérie qui résistent le mieux avec - 1,9 %", décrypte ainsi Procos. Et les prévisions pour le mois en cours ne sont pas meilleurs, la fédération du commerce spécialisé craignant à la fois l'effet combiné des grèves et des vacances scolaires. En espérant que le rebond des températures de ces derniers jours encouragera les consommateurs à revenir en boutique ! 
 
Mercredi 25 Avril 2018
La rédaction


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Novembre 2018 - 11:22 La distribution en débat au Forum de la Mode

Lundi 12 Novembre 2018 - 12:24 Homophobie et harcèlement sexuel chez Primark ?